Notre site web utilise des cookies afin d’optimiser votre expérience en ligne et vous fournir de meilleurs services. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, conformément à notre Déclaration de protection des données.

Foire aux questions relative (FAQ) aux membranes DuPont™ Tyvek® et DuPont™ AirGuard®

Voici quelques réponses aux questions les plus fréquentes sur les membranes DuPont™ Tyvek® et DuPont™ AirGuard® posées par les professionnels du bâtiment.

 
 

MEMBRANES TYVEK® - FAQ

Rubriques :

Questions principales

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des toitures-terrasses ?

Non. Les écrans de sous-toiture Tyvek® perméables à la vapeur sont uniquement prévus pour les toitures inclinées. Sur une toiture-terrasse, vous pouvez uniquement utiliser une membrane Tyvek® de façon qu'elle constitue une couche de protection placée sur la couche d'isolation, ou une couche de séparation entre la plaque métallique et la membrane en bitume classique de support.

L'écran de sous-toiture Tyvek® doit-il être scellé ?

Effectivement, nous vous recommandons d'améliorer son étanchéité, que ce soit à l'eau ou au vent. Dans certains pays, cette procédure est obligatoire pour les toits à faible pente, lorsque le climat peut être extrême ou lorsque le toit reste découvert pendant des travaux de construction. Le fait de sceller les recouvrements améliorera toujours le degré de protection d'un bâtiment. La réglementation locale s'applique.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être exposées pendant un bref moment, jusqu'à ce que les tuiles/ardoises soient posées ?

Oui. Grâce à leur grande résistance aux ultraviolets, les membranes Tyvek® peuvent être exposées pendant une période de 4 mois maximum. Toutefois, les recouvrements et voies de pénétration doivent être scellés, afin de réduire l'infiltration des eaux de pluie.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® sur une toiture inclinée construite au-dessous du niveau d'inclinaison minimal recommandé pour une tuile ou une ardoise ?

Oui, mais la membrane Tyvek® (d'un poids de départ à l'unité de 80 g/m2) doit être scellée via du ruban acrylique Tyvek®. Si l'inclinaison du toit est inférieure de plus de 5° ou plus à la valeur minimale requise pour une tuile, utilisez un produit Tyvek® Supro. De manière générale, n'utilisez pas de séparateurs d'eau permettant à l'eau de stagner pendant une longue période sur la membrane. 

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® en tant que gouttière, comme c'est souvent le cas ?

Non. Une bonne pratique généralement acceptée consiste à arrêter les écrans de sous-toiture au niveau de la gouttière, recouvrant un « dispositif de protection de gouttière propriétaire ». Il s'agit d'une plaque de gouttière qui résiste aux rayons ultraviolets et remplace la membrane en jouant le rôle de « larmier » dans la gouttière. L'écran de sous-toiture ne doit pas être directement exposé en permanence aux rayons du soleil.

Membranes Tyvek® 

 

Les contre-lattes doivent-elles être installées lorsque la membrane est placée directement sur la couche d'isolation, dans une situation de soutien complet ?

Oui. Comme pour toutes les membranes, une contre-latte doit être installée à cet emplacement.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des contre-lattes, via la méthode d'application en drapé ?

Oui. Pour cette méthode, utilisez un produit Tyvek® Supro.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être placées sous des contre-lattes ?

Oui. La membrane est ensuite tendue, ce qui permet le scellement des recouvrements, le cas échéant.

Est-il possible de placer une membrane Tyvek® directement sur un coffrage en bois et ce, sans lattes ni contre-lattes ?

Oui. Cependant, le poids de départ à l'unité doit être de minimum 80 g/m2. Les ardoises peuvent être fixées sur la membrane et sur les panneaux de la manière habituelle.

L'eau peut-elle traverser la membrane Tyvek® lorsque celle-ci est placée directement sur la couche d'isolation ou sur les panneaux en bois ?

Non. Les membranes respirantes Tyvek® résistent à l'eau tout en étant ouvertes à la vapeur. Cela signifie que l'eau ne peut pas traverser la membrane, même si cette dernière est directement placée sur une couche d'isolation ou des panneaux en bois.

Frein-Vapeur & Pare-vapeur

Un frein-vapeur ou pare-vapeur est-il requis lorsqu'on utilise un écran de sous-toiture Tyvek® perméable à la vapeur ?

Vous devriez toujours un frein-vapeur ou pare-vapeur pour assurer une étanchéité aussi efficace que possible à l'air, ainsi qu'un contrôle étroit du niveau d'humidité au sein des bâtiments.

 

MEMBRANES MURALES - FAQ

Rubriques :

Questions principales

Où place-t-on un écran de sous-toiture Tyvek® perméable à la vapeur ?

Dans les constructions murales, dernière la maçonnerie/le parement extérieur de façade, etc.

À quoi sert un écran de sous-toiture Tyvek® perméable à la vapeur ?

Les écrans de sous-toiture Tyvek® perméables à la vapeur participent à la protection de la toiture et à l'isolation thermique, afin de lutter contre la condensation et l'humidité à l'extérieur. Par ailleurs, ils renforcent l'étanchéité au vent et réduisent les pertes thermiques par convection du bâtiment.

Les joints des écrans de sous-toiture Tyvek® perméables à la vapeur doivent-ils être scellés ?

Ce n'est pas obligatoire, mais nous recommandons cette pratique, afin de renforcer au maximum l'étanchéité au vent et de réduire les pertes thermiques par convection du bâtiment.

Doit-on prévoir une couche d'air/cavité ventilée à l'extérieur de la membrane murale Tyvek® ?

Oui, afin de permettre à la vapeur de s'échapper dans l'atmosphère. La couche d'air/cavité peut être ventilée de manière naturelle, via des joints de tuile/de façade, ou grâce à des briques de ventilation, des évents, etc.

Une membrane murale Tyvek® peut-elle être posée directement derrière un bardage ?

Oui, mais la fonction respirante de la membrane peut s'en trouver affectée. Notez que, pour les modèles Tyvek® Thermafort™, une couche d'air doit être prévue face au côté métallique, afin d'optimiser les conditions thermiques.

Une membrane murale Tyvek® peut-elle être placée en tant que couche de séparation derrière une plaque métallique continue ?

Oui.

Un écran de sous-toiture Tyvek® perméable à la vapeur peut-il être exposé avant l'installation du parement extérieur de façade ?

Oui, pendant un maximum de 4 mois. Cependant, la membrane doit être fixée de manière efficace, afin d'empêcher tout dégât occasionné par le vent. De plus, les recouvrements et voies de pénétration doivent être scellés, afin de réduire l'infiltration des eaux de pluie.

Tyvek® Thermafort™

Pourquoi utiliser les produits Tyvek® Thermafort™ ?

Tout en assurant la protection du bâtiment contre l'humidité externe, la condensation et l'infiltration du vent, le modèle Tyvek® Thermafort™ réduit considérablement la quantité de chaleur perdue par radiation. Par ailleurs, le confort au sein du bâtiment est optimisé en été. Le modèle Tyvek® Thermafort™ agit des deux côtés.

De quel côté effectuer son installation ?

Le modèle Tyvek® Thermafort™ doit être installé de sorte que le côté argenté brillant soit face à la cavité, sachant qu'il s'agit généralement de la cavité externe située avant la façade.  Les avantages thermiques reposent sur l'utilisation d'une cavité et la faible émissivité du modèle Tyvek® Thermafort™.

Tyvek® Supro

Le modèle Tyvek® Supro peut-il être utilisé en tant qu'écran de sous-toiture perméable à la vapeur sur un système mural ?

Oui, Tyvek® Supro présente tous les attributs requis par la norme EN13859-2 pour les membranes respirantes. Grâce à sa grande résistance, ce modèle peut être considéré comme un « écran de sous-toiture universel ».

DuPont™ AirGuard® Smart

À quoi sert le modèle DuPont™ AirGuard® Smart ?

DuPont™ AirGuard® Smart est un pare-vapeur résilient, flexible et léger, qui offre une résistance variable à la vapeur. Ainsi, il a la possibilité de résister au passage de la vapeur d'eau, en fonction de son environnement. Si la couche d'isolation présente de l'humidité, le dispositif DuPont™ AirGuard® Smart réduit sa résistance à la vapeur, afin de permettre à l'humidité de retourner à l'intérieur du bâtiment. Ce faisant, il peut, dans certaines situations extrêmes, offrir une résistance à la vapeur particulièrement faible : sd=0,05 m. Si la structure est sèche et que les niveaux d'humidité du bâtiment sont stables, DuPont™ AirGuard® Smart joue le rôle de pare-vapeur classique.

DuPont™ AirGuard® Sd5

À quoi sert DuPont™ AirGuard® Sd5 ?

DuPont™ AirGuard® Sd5 est une membrane d'étanchéité à l'air interne à installer derrière des plaques de plâtre, etc. Lorsque la bande est appliquée sur l'ensemble des joints, elle forme une barrière contre les pertes thermiques par convection et assure le contrôle de la vapeur requis pour permettre aux éléments de construction de rester secs.

DuPont™ AirGuard® Reflective

À quoi sert le modèle DuPont™ AirGuard® Reflective ?

Ce produit est un pare-vapeur entièrement étanche à l'air, qui peut être installé sur les toits, sous les plafonds et dans les murs. Lorsque cette membrane est installée avec une lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture (cavité placée sur le côté chauffé de la couche d'isolation ; il peut également s'agir de la cavité du câble), AirGuard® Reflective améliore considérablement la température sur le toit ou dans le système mural. Si vous utilisez le produit avec un écran de sous-toiture Tyvek® Thermafort™ perméable à la vapeur, vous pouvez réaliser des économies importantes en matière d'énergie.

À quoi sert le modèle DuPont™ AirGuard® Sd23 ?

Il s'agit d'une membrane pare-vapeur, à installer derrière des plaques de plâtre. Elle est conforme à de nombreuses normes, par exemple DIN 68800-3[1], DIN 4108-3 et DTU 31.2. Ce modèle est idéal pour l'isolation PF, XPS et PUR/PIR.

[1] Les catégories sont les suivantes : sd ≥ 2 m, sd ≥ 20 m et 50 m ≤ sd ≤ 100 m.

 

 

FREIN-VAPEUR & PARE-VAPEUR AIRGUARD® - FAQ

Rubriques :

Questions principales

À quoi sert le modèle DuPont™ AirGuard® Smart ?

DuPont™ AirGuard® Smart est un pare-vapeur résilient, flexible et léger, qui offre une résistance variable à la vapeur. Ainsi, il a la possibilité de résister au passage de la vapeur d'eau, en fonction de son environnement. Si la couche d'isolation présente de l'humidité, le dispositif DuPont™ AirGuard® Smart réduit sa résistance à la vapeur, afin de permettre à l'humidité de retourner à l'intérieur du bâtiment. Ce faisant, il peut, dans certaines situations extrêmes, offrir une résistance à la vapeur particulièrement faible : sd=0,05 m. Si la structure est sèche et si les niveaux d'humidité dans le bâtiment sont stables, le produit DuPont™ AirGuard® Smart joue le rôle d'un pare-vapeur classique.

À quoi sert le modèle DuPont™ AirGuard® Reflective ?

DuPont™ AirGuard® Reflective est un pare-vapeur entièrement étanche à l'air, à installer sur les toits, sous les plafonds et dans les murs. Lorsque cette membrane est installée avec une lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture (cavité placée sur le côté chauffé de la couche d'isolation ; il peut également s'agir de la cavité du câble), AirGuard® Reflective améliore considérablement la température sur le toit ou dans le système mural. Si vous utilisez le produit avec un écran de sous-toiture Tyvek® Thermafort™ perméable à la vapeur, vous pouvez réaliser des économies importantes en matière d'énergie.

À quoi sert le modèle DuPont™ AirGuard® Sd5 ?

Il s'agit d'un frein-vapeur, à installer derrière des plaques de plâtre, etc. Lorsque la bande est appliquée sur l'ensemble des joints, elle constitue une barrière contre les pertes thermiques par convection et assure le contrôle requis de la vapeur, afin d'assurer la sécheresse des éléments du bâtiment.

À quoi sert le modèle DuPont™ AirGuard® Sd23 ?

Il s'agit d'un pare-vapeur, à installer derrière des plaques de plâtre. Elle est conforme à de nombreuses normes, par exemple DIN 68800-3[1], DIN 4108-3 et DTU 31.2. Ce modèle est idéal pour l'isolation PF, XPS et PUR/PIR.

[1] Les catégories sont les suivantes : sd ≥ 2 m, sd ≥ 20 m et 50 m ≤ sd ≤ 100 m.

 

Pourquoi l'étanchéité à l'air est-elle une donnée importante pour les bâtiments ?

Les performances des matériaux d'isolation dépendent en grande partie de leur degré de protection face aux mouvements d'air. Une déperdition d'air peut directement entraîner une perte thermique ou la réduction des performances de l'isolation.

L'air a naturellement tendance à se déplacer des zones chaudes vers les zones froides. Toute déperdition d'air dans la couche assurant l'étanchéité à l'air poussera l'air chaud de l'extérieur ou de l'intérieur vers l'intérieur ou l'extérieur du bâtiment, ce qui réduit de nouveau les performances de la couche d'isolation, ainsi que le confort des occupants par temps chaud ou froid.

Quelle valeur Sd est la plus adaptée ?

Plus la valeur Sd (résistance à la vapeur) du pare-vapeur est élevée, plus la protection de l'isolation est efficace et permet de lutter contre un environnement chaud et humide à l'intérieur du bâtiment. Cependant, une valeur Sd élevée se traduit également par une capacité de séchage réduite. Lors de la construction, l'humidité peut s'accumuler de plusieurs manières au sein du bâtiment et devenir difficile à contrôler, à cause de travaux humides, de détails de mauvaise qualité ou autre. Cela peut entraîner l'apparition de condensation et de moisissures, qui risquent d'endommager le bâtiment et d'affecter la santé de ses occupants. Par ailleurs, la fonction de protection contre la vapeur de ces matériaux empêche l'humidité emprisonnée de sécher à l'intérieur de la construction. Pour cette raison, lorsque le niveau d'humidité des pièces est normal et que des membranes respirantes sont fixées à l'extérieur, il peut s'avérer plus sûr d'installer des frein-vapeur ou pare-vapeur présentant une valeur Sd réduite au sein du bâtiment.

Si le niveau d'humidité est extrêmement élevé ou faible, nous vous recommandons de n'installer un frein-vapeur ou un pare-vapeur présentant une valeur Sd élevée qu'une fois le processus de séchage des matériaux de construction terminé.

 

 

Utilisation d'un frein-vapeur ou pare-vapeur

 

Pourquoi dois-je utiliser un frein-vapeur ou pare-vapeur ?

L'étanchéité de l'enveloppe de bâtiment est devenue une exigence de construction importante, fortement préconisée par une directive européenne en matière d'énergie.  En résumé, un frein-vapeur ou pare-vapeur permet de maintenir l'air climatisé (chaud ou froid) à l'intérieur du bâtiment. Selon la valeur Sd de la membrane, la vapeur est bloquée et ne peut pas traverser la membrane ou le flux est considérablement réduit. Cela permet de contrôler les risques d'apparition de moisissures et d'endommager les structures du bâtiment.

Lorsqu'il est utilisé en combinaison avec un écran de sous-toiture Tyvek® perméable à la vapeur d'eau en tant que toiture ou construction murale, les avantages sont considérables.

 

Doit-on utiliser systématiquement une membrane AirGuard® avec un écran de sous-toiture Tyvek® ?

Les membranes AirGuard® fonctionnent plus efficacement avec des écrans de sous-toiture Tyvek®. Utilisé de cette manière, la membrane AirGuard® s'assure que l'ensemble de la structure du toit respecte le principe d'ouverture à la vapeur et d'étanchéité à l'air constituant la base du concept de toit étanche.

Toutefois, les membranes AirGuard® et la gamme des écrans de sous-toiture Tyvek® fonctionnent parfaitement lorsqu'ils sont utilisés de manière autonome. Il est également possible d'utiliser une solution AirGuard® en tant que pare-vapeur sous une toiture classique avec une membrane en bitume. Ce dispositif offre également certains avantages en termes de contrôle d'humidité.

 

Est-il absolument essentiel d'installer un pare-vapeur en toiture froide (cavité de ventilation entre l'écran de sous-toiture et la couche d'isolation, ou dans un loft froid, la couche d'isolation étant au niveau du plafond) ?

Dans tous les cas où le bâtiment inclut un comble, ventilé de manière classique et « froid », la limite de transmission de la vapeur d'eau permet de réguler le taux d'humidité, même si la première ligne de défense est la ventilation elle-même. Toutefois, la perspective de réaliser des économies en termes d'énergie est la raison principale pour laquelle vous devez installer un frein-vapeur ou pare-vapeur. Les toitures ventilées et froides seront probablement remplacées par des toitures chaudes, à cause des coûts énergétiques. Dans ce cas, il pourra s'avérer difficile d'ajouter un frein-vapeur ou pare-vapeur.

 

Qu'en est-il des toitures des bâtiments industriels ? Requièrent-elles des pare-vapeur ou frein-vapeur ?

Tout à fait. Malgré ce que certains fabricants prétendent, un pare-vapeur est essentiel dans la plupart des structures de toit métalliques créées. Certains architectes n'ont pas recours à un écran de sous-toiture externe perméable à la vapeur lors de l'utilisation de structures de toit métalliques ventilées de manière naturelle, mais il est nécessaire de placer un pare-vapeur continu du côté chaud de la structure, afin de contenir l'atmosphère à l'intérieur du bâtiment et de contrôler la diffusion et la convection.

DuPont recommande d'utiliser un pare-vapeur sur tout toit de bâtiment industriel, car l'isolation est généralement confinée vers l'extérieur à cause d'un matériau fermé à la vapeur, et son efficacité risque d'être compromise par l'absorption d'humidité condensée. Il est donc nécessaire de limiter le passage de l'humidité depuis le côté le plus chaud. La solution de choix sera AirGuard® Reflective dans la plupart des cas, même si le modèle AirGuard® Sd5 peut être recommandé aussi.

Questions principales

Peut-on installer des membranes respirantes Tyvek® en tant qu'écrans de sous-toiture, sans ventilation ?

Oui. Les membranes respirantes Tyvek® sont certifiées BBA pour les applications non ventilées. Aucune ventilation du faîte ni aucune gouttière ne sont requises.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être utilisées lors de travaux de construction ou de réhabilitation sans ventilation ?

Oui, mais vous devez vous assurer que les revêtements internes sont intacts, afin que la fonction de pare-vapeur soit assurée.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des toitures-terrasses non ventilées ?

Non. Les membranes respirables Tyvek® sont uniquement prévues pour les toitures inclinées non ventilées. Sur une toiture-terrasse, vous pouvez uniquement utiliser une membrane Tyvek® de façon qu'elle constitue une couche de protection placée sur la couche d'isolation, ou une couche de séparation entre la plaque métallique et la membrane en bitume classique de support.

Quelle est la différence entre un système non ventilé et un système scellé ?

Ces deux systèmes ne sont pas ventilés. Cependant, le système scellé inclut une bande adhésive, placée sur l'ensemble des pénétrations, détails sur les arêtes et recouvrements dans la membrane Tyvek®. La présence d'une contre-latte, placée sur la membrane, figure dans la spécification relative au toit étanche Tyvek®.

La membrane Tyvek® doit-elle être scellée ?

Non. Cette opération est facultative et n'est indiquée que lorsqu'une efficacité thermique optimale est requise.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être exposées pendant un bref moment, jusqu'à ce que les tuiles/ardoises soient posées ?

Oui. Grâce à leur grande résistance aux ultraviolets, les membranes Tyvek® peuvent être exposées pendant une période de 4 mois maximum. Toutefois, cela n'est possible que si la membrane est correctement fixée.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® sur une toiture inclinée construite au-dessous du niveau d'inclinaison minimal recommandé pour une tuile ou une ardoise ?

Oui, mais la membrane Tyvek® doit être installée sur deux couches (en feutre), par étapes.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® en tant que gouttière, comme c'est souvent le cas ?

Non. Une bonne pratique généralement acceptée consiste à arrêter les écrans de sous-toiture au niveau de la gouttière, recouvrant un « dispositif de protection de gouttière propriétaire » (BS5534). Il s'agit d'une plaque de gouttière qui résiste aux UV (comme le support de corniches Tyvek®) et remplace la membrane en jouant le rôle de « larmier » dans la gouttière. L'écran de sous-toiture ne doit pas être directement exposé en permanence aux rayons du soleil.

Utilisation de membranes Tyvek® avec des contre-lattes

Doit-on installer des contre-lattes lorsque la membrane Tyvek® est placée sur des chevrons, dans une condition sans soutien ?

Non, tant que la membrane Tyvek® peut être correctement drapée entre les chevrons. Utilisez un modèle Tyvek® Supro.

Dans le cas de l'installation d'un produit Tyvek® sans soutien, quel espace est requis pour permettre le drapé de la membrane ?

Environ 10 mm.

Les contre-lattes doivent-elles être installées lorsque la membrane est placée directement sur la couche d'isolation, dans une situation de soutien complet ?

Oui. Comme pour toutes les membranes, une contre-latte doit être installée à cet emplacement.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des contre-lattes, via la méthode d'application en drapé ?

Oui. Pour cette méthode, utilisez un produit Tyvek® Supro.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être placées sous des contre-lattes ?

Oui. La membrane est ensuite tendue, ce qui permet le scellement des recouvrements, le cas échéant.

Est-il possible de placer une membrane Tyvek® directement sous un coffrage en bois et ce, sans lattes ni contre-lattes, comme on le fait en Écosse ?

Oui. Les ardoises peuvent être fixées au travers de la membrane et dans les planches, de manière normale. Les planches du coffrage doivent être en bois, d'une épaisseur de 150 mm et espacées de 2 mm.

La ventilation de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture est-elle requise lors de l'utilisation d'une membrane Tyvek® dans une structure de toit scellée ou non ventilée ?

Non. Le mouvement d'air naturel entre les tuiles et les ardoises doit suffire pour retirer toute vapeur d'eau de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture.

L'eau peut-elle traverser la membrane Tyvek® lorsque celle-ci est placée directement sur la couche d'isolation ou sur les panneaux en bois ?

Non. Les membranes respirantes Tyvek® sont entièrement imperméables à l'eau, tout en restant ouvertes à la vapeur. Cela signifie que l'eau ne peut pas traverser la membrane, même si celle-ci est directement placée sur la couche d'isolation ou les planches en bois. Toutefois, vous devez vous assurer que les contre-lattes installées sur la membrane sont solidement fixées.

Dispositifs AVCL (Air and Vapour Control Layers)

Un dispositif AVCL est-il requis lors de l'utilisation d'une membrane respirante Tyvek® dans un cas d'utilisation non ventilé ?

Vous devez toujours installer un dispositif AVCL sur les zones présentant un degré d'humidité élevé, que le système soit ventilé ou non. Cela concerne les salles de bains et les cuisines, ainsi que les piscines et saunas, par exemple.

Les zones présentant un faible degré d'humidité (comme les bureaux) n'ont pas nécessairement besoin d'un dispositif AVCL. Cependant, elles peuvent bénéficier d'une étanchéité à l'air et d'un contrôle de la vapeur optimisés grâce à lui. Cela peut également permettre d'améliorer le rendement énergétique.

Les dispositifs AVCL DuPont™ AirGuard® sont conçus pour être utilisés avec des membranes respirantes Tyvek®. Différentes options sont possibles en fonction du degré d'humidité, de l'inclinaison du toit et de son type.

Voici quelques réponses aux questions les plus fréquentes sur les membranes Tyvek® posées par les professionnels du bâtiment.

Rubriques :

Questions principales

Peut-on installer des membranes respirantes Tyvek® en tant qu'écrans de sous-toiture, sans ventilation ?

Oui. Les membranes respirantes Tyvek® sont certifiées BBA pour les applications non ventilées. Aucune ventilation du faîte ni aucune gouttière ne sont requises.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être utilisées lors de travaux de construction ou de réhabilitation sans ventilation ?

Oui, mais vous devez vous assurer que les revêtements internes sont intacts, afin que la fonction de pare-vapeur soit assurée.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des toitures-terrasses non ventilées ?

Non. Les membranes respirables Tyvek® sont uniquement prévues pour les toitures inclinées non ventilées. Sur une toiture-terrasse, vous pouvez uniquement utiliser une membrane Tyvek® de façon qu'elle constitue une couche de protection placée sur la couche d'isolation, ou une couche de séparation entre la plaque métallique et la membrane en bitume classique de support.

Quelle est la différence entre un système non ventilé et un système scellé ?

Ces deux systèmes ne sont pas ventilés. Cependant, le système scellé inclut une bande adhésive, placée sur l'ensemble des pénétrations, détails sur les arêtes et recouvrements dans la membrane Tyvek®. La présence d'une contre-latte, placée sur la membrane, figure dans la spécification relative au toit étanche Tyvek®.

La membrane Tyvek® doit-elle être scellée ?

Non. Cette opération est facultative et n'est indiquée que lorsqu'une efficacité thermique optimale est requise.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être exposées pendant un bref moment, jusqu'à ce que les tuiles/ardoises soient posées ?

Oui. Grâce à leur grande résistance aux ultraviolets, les membranes Tyvek® peuvent être exposées pendant une période de 4 mois maximum. Toutefois, cela n'est possible que si la membrane est correctement fixée.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® sur une toiture inclinée construite au-dessous du niveau d'inclinaison minimal recommandé pour une tuile ou une ardoise ?

Oui, mais la membrane Tyvek® doit être installée sur deux couches (en feutre), par étapes.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® en tant que gouttière, comme c'est souvent le cas ?

Non. Une bonne pratique généralement acceptée consiste à arrêter les écrans de sous-toiture au niveau de la gouttière, recouvrant un « dispositif de protection de gouttière propriétaire » (BS5534). Il s'agit d'une plaque de gouttière qui résiste aux UV (comme le support de corniches Tyvek®) et remplace la membrane en jouant le rôle de « larmier » dans la gouttière. L'écran de sous-toiture ne doit pas être directement exposé en permanence aux rayons du soleil.

Utilisation de membranes Tyvek® avec des contre-lattes

Doit-on installer des contre-lattes lorsque la membrane Tyvek® est placée sur des chevrons, dans une condition sans soutien ?

Non, tant que la membrane Tyvek® peut être correctement drapée entre les chevrons. Utilisez un modèle Tyvek® Supro.

Dans le cas de l'installation d'un produit Tyvek® sans soutien, quel espace est requis pour permettre le drapé de la membrane ?

Environ 10 mm.

Les contre-lattes doivent-elles être installées lorsque la membrane est placée directement sur la couche d'isolation, dans une situation de soutien complet ?

Oui. Comme pour toutes les membranes, une contre-latte doit être installée à cet emplacement.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des contre-lattes, via la méthode d'application en drapé ?

Oui. Pour cette méthode, utilisez un produit Tyvek® Supro.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être placées sous des contre-lattes ?

Oui. La membrane est ensuite tendue, ce qui permet le scellement des recouvrements, le cas échéant.

Est-il possible de placer une membrane Tyvek® directement sous un coffrage en bois et ce, sans lattes ni contre-lattes, comme on le fait en Écosse ?

Oui. Les ardoises peuvent être fixées au travers de la membrane et dans les planches, de manière normale. Les planches du coffrage doivent être en bois, d'une épaisseur de 150 mm et espacées de 2 mm.

La ventilation de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture est-elle requise lors de l'utilisation d'une membrane Tyvek® dans une structure de toit scellée ou non ventilée ?

Non. Le mouvement d'air naturel entre les tuiles et les ardoises doit suffire pour retirer toute vapeur d'eau de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture.

L'eau peut-elle traverser la membrane Tyvek® lorsque celle-ci est placée directement sur la couche d'isolation ou sur les panneaux en bois ?

Non. Les membranes respirantes Tyvek® sont entièrement imperméables à l'eau, tout en restant ouvertes à la vapeur. Cela signifie que l'eau ne peut pas traverser la membrane, même si celle-ci est directement placée sur la couche d'isolation ou les planches en bois. Toutefois, vous devez vous assurer que les contre-lattes installées sur la membrane sont solidement fixées.

Dispositifs AVCL (Air and Vapour Control Layers)

Un dispositif AVCL est-il requis lors de l'utilisation d'une membrane respirante Tyvek® dans un cas d'utilisation non ventilé ?

Vous devez toujours installer un dispositif AVCL sur les zones présentant un degré d'humidité élevé, que le système soit ventilé ou non. Cela concerne les salles de bains et les cuisines, ainsi que les piscines et saunas, par exemple.

Les zones présentant un faible degré d'humidité (comme les bureaux) n'ont pas nécessairement besoin d'un dispositif AVCL. Cependant, elles peuvent bénéficier d'une étanchéité à l'air et d'un contrôle de la vapeur optimisés grâce à lui. Cela peut également permettre d'améliorer le rendement énergétique.

Les dispositifs AVCL DuPont™ AirGuard® sont conçus pour être utilisés avec des membranes respirantes Tyvek®. Différentes options sont possibles en fonction du degré d'humidité, de l'inclinaison du toit et de son type.

Voici quelques réponses aux questions les plus fréquentes sur les membranes Tyvek® posées par les professionnels du bâtiment.

Rubriques :

Questions principales

Peut-on installer des membranes respirantes Tyvek® en tant qu'écrans de sous-toiture, sans ventilation ?

Oui. Les membranes respirantes Tyvek® sont certifiées BBA pour les applications non ventilées. Aucune ventilation du faîte ni aucune gouttière ne sont requises.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être utilisées lors de travaux de construction ou de réhabilitation sans ventilation ?

Oui, mais vous devez vous assurer que les revêtements internes sont intacts, afin que la fonction de pare-vapeur soit assurée.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des toitures-terrasses non ventilées ?

Non. Les membranes respirables Tyvek® sont uniquement prévues pour les toitures inclinées non ventilées. Sur une toiture-terrasse, vous pouvez uniquement utiliser une membrane Tyvek® de façon qu'elle constitue une couche de protection placée sur la couche d'isolation, ou une couche de séparation entre la plaque métallique et la membrane en bitume classique de support.

Quelle est la différence entre un système non ventilé et un système scellé ?

Ces deux systèmes ne sont pas ventilés. Cependant, le système scellé inclut une bande adhésive, placée sur l'ensemble des pénétrations, détails sur les arêtes et recouvrements dans la membrane Tyvek®. La présence d'une contre-latte, placée sur la membrane, figure dans la spécification relative au toit étanche Tyvek®.

La membrane Tyvek® doit-elle être scellée ?

Non. Cette opération est facultative et n'est indiquée que lorsqu'une efficacité thermique optimale est requise.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être exposées pendant un bref moment, jusqu'à ce que les tuiles/ardoises soient posées ?

Oui. Grâce à leur grande résistance aux ultraviolets, les membranes Tyvek® peuvent être exposées pendant une période de 4 mois maximum. Toutefois, cela n'est possible que si la membrane est correctement fixée.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® sur une toiture inclinée construite au-dessous du niveau d'inclinaison minimal recommandé pour une tuile ou une ardoise ?

Oui, mais la membrane Tyvek® doit être installée sur deux couches (en feutre), par étapes.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® en tant que gouttière, comme c'est souvent le cas ?

Non. Une bonne pratique généralement acceptée consiste à arrêter les écrans de sous-toiture au niveau de la gouttière, recouvrant un « dispositif de protection de gouttière propriétaire » (BS5534). Il s'agit d'une plaque de gouttière qui résiste aux UV (comme le support de corniches Tyvek®) et remplace la membrane en jouant le rôle de « larmier » dans la gouttière. L'écran de sous-toiture ne doit pas être directement exposé en permanence aux rayons du soleil.

Utilisation de membranes Tyvek® avec des contre-lattes

Doit-on installer des contre-lattes lorsque la membrane Tyvek® est placée sur des chevrons, dans une condition sans soutien ?

Non, tant que la membrane Tyvek® peut être correctement drapée entre les chevrons. Utilisez un modèle Tyvek® Supro.

Dans le cas de l'installation d'un produit Tyvek® sans soutien, quel espace est requis pour permettre le drapé de la membrane ?

Environ 10 mm.

Les contre-lattes doivent-elles être installées lorsque la membrane est placée directement sur la couche d'isolation, dans une situation de soutien complet ?

Oui. Comme pour toutes les membranes, une contre-latte doit être installée à cet emplacement.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des contre-lattes, via la méthode d'application en drapé ?

Oui. Pour cette méthode, utilisez un produit Tyvek® Supro.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être placées sous des contre-lattes ?

Oui. La membrane est ensuite tendue, ce qui permet le scellement des recouvrements, le cas échéant.

Est-il possible de placer une membrane Tyvek® directement sous un coffrage en bois et ce, sans lattes ni contre-lattes, comme on le fait en Écosse ?

Oui. Les ardoises peuvent être fixées au travers de la membrane et dans les planches, de manière normale. Les planches du coffrage doivent être en bois, d'une épaisseur de 150 mm et espacées de 2 mm.

La ventilation de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture est-elle requise lors de l'utilisation d'une membrane Tyvek® dans une structure de toit scellée ou non ventilée ?

Non. Le mouvement d'air naturel entre les tuiles et les ardoises doit suffire pour retirer toute vapeur d'eau de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture.

L'eau peut-elle traverser la membrane Tyvek® lorsque celle-ci est placée directement sur la couche d'isolation ou sur les panneaux en bois ?

Non. Les membranes respirantes Tyvek® sont entièrement imperméables à l'eau, tout en restant ouvertes à la vapeur. Cela signifie que l'eau ne peut pas traverser la membrane, même si celle-ci est directement placée sur la couche d'isolation ou les planches en bois. Toutefois, vous devez vous assurer que les contre-lattes installées sur la membrane sont solidement fixées.

Dispositifs AVCL (Air and Vapour Control Layers)

Un dispositif AVCL est-il requis lors de l'utilisation d'une membrane respirante Tyvek® dans un cas d'utilisation non ventilé ?

Vous devez toujours installer un dispositif AVCL sur les zones présentant un degré d'humidité élevé, que le système soit ventilé ou non. Cela concerne les salles de bains et les cuisines, ainsi que les piscines et saunas, par exemple.

Les zones présentant un faible degré d'humidité (comme les bureaux) n'ont pas nécessairement besoin d'un dispositif AVCL. Cependant, elles peuvent bénéficier d'une étanchéité à l'air et d'un contrôle de la vapeur optimisés grâce à lui. Cela peut également permettre d'améliorer le rendement énergétique.

Les dispositifs AVCL DuPont™ AirGuard® sont conçus pour être utilisés avec des membranes respirantes Tyvek®. Différentes options sont possibles en fonction du degré d'humidité, de l'inclinaison du toit et de son type.

Voici quelques réponses aux questions les plus fréquentes sur les membranes Tyvek® posées par les professionnels du bâtiment.

Rubriques :

Questions principales

Peut-on installer des membranes respirantes Tyvek® en tant qu'écrans de sous-toiture, sans ventilation ?

Oui. Les membranes respirantes Tyvek® sont certifiées BBA pour les applications non ventilées. Aucune ventilation du faîte ni aucune gouttière ne sont requises.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être utilisées lors de travaux de construction ou de réhabilitation sans ventilation ?

Oui, mais vous devez vous assurer que les revêtements internes sont intacts, afin que la fonction de pare-vapeur soit assurée.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des toitures-terrasses non ventilées ?

Non. Les membranes respirables Tyvek® sont uniquement prévues pour les toitures inclinées non ventilées. Sur une toiture-terrasse, vous pouvez uniquement utiliser une membrane Tyvek® de façon qu'elle constitue une couche de protection placée sur la couche d'isolation, ou une couche de séparation entre la plaque métallique et la membrane en bitume classique de support.

Quelle est la différence entre un système non ventilé et un système scellé ?

Ces deux systèmes ne sont pas ventilés. Cependant, le système scellé inclut une bande adhésive, placée sur l'ensemble des pénétrations, détails sur les arêtes et recouvrements dans la membrane Tyvek®. La présence d'une contre-latte, placée sur la membrane, figure dans la spécification relative au toit étanche Tyvek®.

La membrane Tyvek® doit-elle être scellée ?

Non. Cette opération est facultative et n'est indiquée que lorsqu'une efficacité thermique optimale est requise.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être exposées pendant un bref moment, jusqu'à ce que les tuiles/ardoises soient posées ?

Oui. Grâce à leur grande résistance aux ultraviolets, les membranes Tyvek® peuvent être exposées pendant une période de 4 mois maximum. Toutefois, cela n'est possible que si la membrane est correctement fixée.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® sur une toiture inclinée construite au-dessous du niveau d'inclinaison minimal recommandé pour une tuile ou une ardoise ?

Oui, mais la membrane Tyvek® doit être installée sur deux couches (en feutre), par étapes.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® en tant que gouttière, comme c'est souvent le cas ?

Non. Une bonne pratique généralement acceptée consiste à arrêter les écrans de sous-toiture au niveau de la gouttière, recouvrant un « dispositif de protection de gouttière propriétaire » (BS5534). Il s'agit d'une plaque de gouttière qui résiste aux UV (comme le support de corniches Tyvek®) et remplace la membrane en jouant le rôle de « larmier » dans la gouttière. L'écran de sous-toiture ne doit pas être directement exposé en permanence aux rayons du soleil.

Utilisation de membranes Tyvek® avec des contre-lattes

Doit-on installer des contre-lattes lorsque la membrane Tyvek® est placée sur des chevrons, dans une condition sans soutien ?

Non, tant que la membrane Tyvek® peut être correctement drapée entre les chevrons. Utilisez un modèle Tyvek® Supro.

Dans le cas de l'installation d'un produit Tyvek® sans soutien, quel espace est requis pour permettre le drapé de la membrane ?

Environ 10 mm.

Les contre-lattes doivent-elles être installées lorsque la membrane est placée directement sur la couche d'isolation, dans une situation de soutien complet ?

Oui. Comme pour toutes les membranes, une contre-latte doit être installée à cet emplacement.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des contre-lattes, via la méthode d'application en drapé ?

Oui. Pour cette méthode, utilisez un produit Tyvek® Supro.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être placées sous des contre-lattes ?

Oui. La membrane est ensuite tendue, ce qui permet le scellement des recouvrements, le cas échéant.

Est-il possible de placer une membrane Tyvek® directement sous un coffrage en bois et ce, sans lattes ni contre-lattes, comme on le fait en Écosse ?

Oui. Les ardoises peuvent être fixées au travers de la membrane et dans les planches, de manière normale. Les planches du coffrage doivent être en bois, d'une épaisseur de 150 mm et espacées de 2 mm.

La ventilation de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture est-elle requise lors de l'utilisation d'une membrane Tyvek® dans une structure de toit scellée ou non ventilée ?

Non. Le mouvement d'air naturel entre les tuiles et les ardoises doit suffire pour retirer toute vapeur d'eau de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture.

L'eau peut-elle traverser la membrane Tyvek® lorsque celle-ci est placée directement sur la couche d'isolation ou sur les panneaux en bois ?

Non. Les membranes respirantes Tyvek® sont entièrement imperméables à l'eau, tout en restant ouvertes à la vapeur. Cela signifie que l'eau ne peut pas traverser la membrane, même si celle-ci est directement placée sur la couche d'isolation ou les planches en bois. Toutefois, vous devez vous assurer que les contre-lattes installées sur la membrane sont solidement fixées.

Dispositifs AVCL (Air and Vapour Control Layers)

Un dispositif AVCL est-il requis lors de l'utilisation d'une membrane respirante Tyvek® dans un cas d'utilisation non ventilé ?

Vous devez toujours installer un dispositif AVCL sur les zones présentant un degré d'humidité élevé, que le système soit ventilé ou non. Cela concerne les salles de bains et les cuisines, ainsi que les piscines et saunas, par exemple.

Les zones présentant un faible degré d'humidité (comme les bureaux) n'ont pas nécessairement besoin d'un dispositif AVCL. Cependant, elles peuvent bénéficier d'une étanchéité à l'air et d'un contrôle de la vapeur optimisés grâce à lui. Cela peut également permettre d'améliorer le rendement énergétique.

Les dispositifs AVCL DuPont™ AirGuard® sont conçus pour être utilisés avec des membranes respirantes Tyvek®. Différentes options sont possibles en fonction du degré d'humidité, de l'inclinaison du toit et de son type.

Voici quelques réponses aux questions les plus fréquentes sur les membranes Tyvek® posées par les professionnels du bâtiment.

Rubriques :

Questions principales

Peut-on installer des membranes respirantes Tyvek® en tant qu'écrans de sous-toiture, sans ventilation ?

Oui. Les membranes respirantes Tyvek® sont certifiées BBA pour les applications non ventilées. Aucune ventilation du faîte ni aucune gouttière ne sont requises.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être utilisées lors de travaux de construction ou de réhabilitation sans ventilation ?

Oui, mais vous devez vous assurer que les revêtements internes sont intacts, afin que la fonction de pare-vapeur soit assurée.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des toitures-terrasses non ventilées ?

Non. Les membranes respirables Tyvek® sont uniquement prévues pour les toitures inclinées non ventilées. Sur une toiture-terrasse, vous pouvez uniquement utiliser une membrane Tyvek® de façon qu'elle constitue une couche de protection placée sur la couche d'isolation, ou une couche de séparation entre la plaque métallique et la membrane en bitume classique de support.

Quelle est la différence entre un système non ventilé et un système scellé ?

Ces deux systèmes ne sont pas ventilés. Cependant, le système scellé inclut une bande adhésive, placée sur l'ensemble des pénétrations, détails sur les arêtes et recouvrements dans la membrane Tyvek®. La présence d'une contre-latte, placée sur la membrane, figure dans la spécification relative au toit étanche Tyvek®.

La membrane Tyvek® doit-elle être scellée ?

Non. Cette opération est facultative et n'est indiquée que lorsqu'une efficacité thermique optimale est requise.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être exposées pendant un bref moment, jusqu'à ce que les tuiles/ardoises soient posées ?

Oui. Grâce à leur grande résistance aux ultraviolets, les membranes Tyvek® peuvent être exposées pendant une période de 4 mois maximum. Toutefois, cela n'est possible que si la membrane est correctement fixée.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® sur une toiture inclinée construite au-dessous du niveau d'inclinaison minimal recommandé pour une tuile ou une ardoise ?

Oui, mais la membrane Tyvek® doit être installée sur deux couches (en feutre), par étapes.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® en tant que gouttière, comme c'est souvent le cas ?

Non. Une bonne pratique généralement acceptée consiste à arrêter les écrans de sous-toiture au niveau de la gouttière, recouvrant un « dispositif de protection de gouttière propriétaire » (BS5534). Il s'agit d'une plaque de gouttière qui résiste aux UV (comme le support de corniches Tyvek®) et remplace la membrane en jouant le rôle de « larmier » dans la gouttière. L'écran de sous-toiture ne doit pas être directement exposé en permanence aux rayons du soleil.

Utilisation de membranes Tyvek® avec des contre-lattes

Doit-on installer des contre-lattes lorsque la membrane Tyvek® est placée sur des chevrons, dans une condition sans soutien ?

Non, tant que la membrane Tyvek® peut être correctement drapée entre les chevrons. Utilisez un modèle Tyvek® Supro.

Dans le cas de l'installation d'un produit Tyvek® sans soutien, quel espace est requis pour permettre le drapé de la membrane ?

Environ 10 mm.

Les contre-lattes doivent-elles être installées lorsque la membrane est placée directement sur la couche d'isolation, dans une situation de soutien complet ?

Oui. Comme pour toutes les membranes, une contre-latte doit être installée à cet emplacement.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des contre-lattes, via la méthode d'application en drapé ?

Oui. Pour cette méthode, utilisez un produit Tyvek® Supro.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être placées sous des contre-lattes ?

Oui. La membrane est ensuite tendue, ce qui permet le scellement des recouvrements, le cas échéant.

Est-il possible de placer une membrane Tyvek® directement sous un coffrage en bois et ce, sans lattes ni contre-lattes, comme on le fait en Écosse ?

Oui. Les ardoises peuvent être fixées au travers de la membrane et dans les planches, de manière normale. Les planches du coffrage doivent être en bois, d'une épaisseur de 150 mm et espacées de 2 mm.

La ventilation de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture est-elle requise lors de l'utilisation d'une membrane Tyvek® dans une structure de toit scellée ou non ventilée ?

Non. Le mouvement d'air naturel entre les tuiles et les ardoises doit suffire pour retirer toute vapeur d'eau de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture.

L'eau peut-elle traverser la membrane Tyvek® lorsque celle-ci est placée directement sur la couche d'isolation ou sur les panneaux en bois ?

Non. Les membranes respirantes Tyvek® sont entièrement imperméables à l'eau, tout en restant ouvertes à la vapeur. Cela signifie que l'eau ne peut pas traverser la membrane, même si celle-ci est directement placée sur la couche d'isolation ou les planches en bois. Toutefois, vous devez vous assurer que les contre-lattes installées sur la membrane sont solidement fixées.

Dispositifs AVCL (Air and Vapour Control Layers)

Un dispositif AVCL est-il requis lors de l'utilisation d'une membrane respirante Tyvek® dans un cas d'utilisation non ventilé ?

Vous devez toujours installer un dispositif AVCL sur les zones présentant un degré d'humidité élevé, que le système soit ventilé ou non. Cela concerne les salles de bains et les cuisines, ainsi que les piscines et saunas, par exemple.

Les zones présentant un faible degré d'humidité (comme les bureaux) n'ont pas nécessairement besoin d'un dispositif AVCL. Cependant, elles peuvent bénéficier d'une étanchéité à l'air et d'un contrôle de la vapeur optimisés grâce à lui. Cela peut également permettre d'améliorer le rendement énergétique.

Les dispositifs AVCL DuPont™ AirGuard® sont conçus pour être utilisés avec des membranes respirantes Tyvek®. Différentes options sont possibles en fonction du degré d'humidité, de l'inclinaison du toit et de son type.

Voici quelques réponses aux questions les plus fréquentes sur les membranes Tyvek® posées par les professionnels du bâtiment.

Rubriques :

Questions principales

Peut-on installer des membranes respirantes Tyvek® en tant qu'écrans de sous-toiture, sans ventilation ?

Oui. Les membranes respirantes Tyvek® sont certifiées BBA pour les applications non ventilées. Aucune ventilation du faîte ni aucune gouttière ne sont requises.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être utilisées lors de travaux de construction ou de réhabilitation sans ventilation ?

Oui, mais vous devez vous assurer que les revêtements internes sont intacts, afin que la fonction de pare-vapeur soit assurée.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des toitures-terrasses non ventilées ?

Non. Les membranes respirables Tyvek® sont uniquement prévues pour les toitures inclinées non ventilées. Sur une toiture-terrasse, vous pouvez uniquement utiliser une membrane Tyvek® de façon qu'elle constitue une couche de protection placée sur la couche d'isolation, ou une couche de séparation entre la plaque métallique et la membrane en bitume classique de support.

Quelle est la différence entre un système non ventilé et un système scellé ?

Ces deux systèmes ne sont pas ventilés. Cependant, le système scellé inclut une bande adhésive, placée sur l'ensemble des pénétrations, détails sur les arêtes et recouvrements dans la membrane Tyvek®. La présence d'une contre-latte, placée sur la membrane, figure dans la spécification relative au toit étanche Tyvek®.

La membrane Tyvek® doit-elle être scellée ?

Non. Cette opération est facultative et n'est indiquée que lorsqu'une efficacité thermique optimale est requise.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être exposées pendant un bref moment, jusqu'à ce que les tuiles/ardoises soient posées ?

Oui. Grâce à leur grande résistance aux ultraviolets, les membranes Tyvek® peuvent être exposées pendant une période de 4 mois maximum. Toutefois, cela n'est possible que si la membrane est correctement fixée.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® sur une toiture inclinée construite au-dessous du niveau d'inclinaison minimal recommandé pour une tuile ou une ardoise ?

Oui, mais la membrane Tyvek® doit être installée sur deux couches (en feutre), par étapes.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® en tant que gouttière, comme c'est souvent le cas ?

Non. Une bonne pratique généralement acceptée consiste à arrêter les écrans de sous-toiture au niveau de la gouttière, recouvrant un « dispositif de protection de gouttière propriétaire » (BS5534). Il s'agit d'une plaque de gouttière qui résiste aux UV (comme le support de corniches Tyvek®) et remplace la membrane en jouant le rôle de « larmier » dans la gouttière. L'écran de sous-toiture ne doit pas être directement exposé en permanence aux rayons du soleil.

Utilisation de membranes Tyvek® avec des contre-lattes

Doit-on installer des contre-lattes lorsque la membrane Tyvek® est placée sur des chevrons, dans une condition sans soutien ?

Non, tant que la membrane Tyvek® peut être correctement drapée entre les chevrons. Utilisez un modèle Tyvek® Supro.

Dans le cas de l'installation d'un produit Tyvek® sans soutien, quel espace est requis pour permettre le drapé de la membrane ?

Environ 10 mm.

Les contre-lattes doivent-elles être installées lorsque la membrane est placée directement sur la couche d'isolation, dans une situation de soutien complet ?

Oui. Comme pour toutes les membranes, une contre-latte doit être installée à cet emplacement.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des contre-lattes, via la méthode d'application en drapé ?

Oui. Pour cette méthode, utilisez un produit Tyvek® Supro.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être placées sous des contre-lattes ?

Oui. La membrane est ensuite tendue, ce qui permet le scellement des recouvrements, le cas échéant.

Est-il possible de placer une membrane Tyvek® directement sous un coffrage en bois et ce, sans lattes ni contre-lattes, comme on le fait en Écosse ?

Oui. Les ardoises peuvent être fixées au travers de la membrane et dans les planches, de manière normale. Les planches du coffrage doivent être en bois, d'une épaisseur de 150 mm et espacées de 2 mm.

La ventilation de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture est-elle requise lors de l'utilisation d'une membrane Tyvek® dans une structure de toit scellée ou non ventilée ?

Non. Le mouvement d'air naturel entre les tuiles et les ardoises doit suffire pour retirer toute vapeur d'eau de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture.

L'eau peut-elle traverser la membrane Tyvek® lorsque celle-ci est placée directement sur la couche d'isolation ou sur les panneaux en bois ?

Non. Les membranes respirantes Tyvek® sont entièrement imperméables à l'eau, tout en restant ouvertes à la vapeur. Cela signifie que l'eau ne peut pas traverser la membrane, même si celle-ci est directement placée sur la couche d'isolation ou les planches en bois. Toutefois, vous devez vous assurer que les contre-lattes installées sur la membrane sont solidement fixées.

Dispositifs AVCL (Air and Vapour Control Layers)

Un dispositif AVCL est-il requis lors de l'utilisation d'une membrane respirante Tyvek® dans un cas d'utilisation non ventilé ?

Vous devez toujours installer un dispositif AVCL sur les zones présentant un degré d'humidité élevé, que le système soit ventilé ou non. Cela concerne les salles de bains et les cuisines, ainsi que les piscines et saunas, par exemple.

Les zones présentant un faible degré d'humidité (comme les bureaux) n'ont pas nécessairement besoin d'un dispositif AVCL. Cependant, elles peuvent bénéficier d'une étanchéité à l'air et d'un contrôle de la vapeur optimisés grâce à lui. Cela peut également permettre d'améliorer le rendement énergétique.

Les dispositifs AVCL DuPont™ AirGuard® sont conçus pour être utilisés avec des membranes respirantes Tyvek®. Différentes options sont possibles en fonction du degré d'humidité, de l'inclinaison du toit et de son type.

Voici quelques réponses aux questions les plus fréquentes sur les membranes Tyvek® posées par les professionnels du bâtiment.

Rubriques :

Questions principales

Peut-on installer des membranes respirantes Tyvek® en tant qu'écrans de sous-toiture, sans ventilation ?

Oui. Les membranes respirantes Tyvek® sont certifiées BBA pour les applications non ventilées. Aucune ventilation du faîte ni aucune gouttière ne sont requises.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être utilisées lors de travaux de construction ou de réhabilitation sans ventilation ?

Oui, mais vous devez vous assurer que les revêtements internes sont intacts, afin que la fonction de pare-vapeur soit assurée.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des toitures-terrasses non ventilées ?

Non. Les membranes respirables Tyvek® sont uniquement prévues pour les toitures inclinées non ventilées. Sur une toiture-terrasse, vous pouvez uniquement utiliser une membrane Tyvek® de façon qu'elle constitue une couche de protection placée sur la couche d'isolation, ou une couche de séparation entre la plaque métallique et la membrane en bitume classique de support.

Quelle est la différence entre un système non ventilé et un système scellé ?

Ces deux systèmes ne sont pas ventilés. Cependant, le système scellé inclut une bande adhésive, placée sur l'ensemble des pénétrations, détails sur les arêtes et recouvrements dans la membrane Tyvek®. La présence d'une contre-latte, placée sur la membrane, figure dans la spécification relative au toit étanche Tyvek®.

La membrane Tyvek® doit-elle être scellée ?

Non. Cette opération est facultative et n'est indiquée que lorsqu'une efficacité thermique optimale est requise.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être exposées pendant un bref moment, jusqu'à ce que les tuiles/ardoises soient posées ?

Oui. Grâce à leur grande résistance aux ultraviolets, les membranes Tyvek® peuvent être exposées pendant une période de 4 mois maximum. Toutefois, cela n'est possible que si la membrane est correctement fixée.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® sur une toiture inclinée construite au-dessous du niveau d'inclinaison minimal recommandé pour une tuile ou une ardoise ?

Oui, mais la membrane Tyvek® doit être installée sur deux couches (en feutre), par étapes.

Peut-on utiliser une membrane Tyvek® en tant que gouttière, comme c'est souvent le cas ?

Non. Une bonne pratique généralement acceptée consiste à arrêter les écrans de sous-toiture au niveau de la gouttière, recouvrant un « dispositif de protection de gouttière propriétaire » (BS5534). Il s'agit d'une plaque de gouttière qui résiste aux UV (comme le support de corniches Tyvek®) et remplace la membrane en jouant le rôle de « larmier » dans la gouttière. L'écran de sous-toiture ne doit pas être directement exposé en permanence aux rayons du soleil.

Utilisation de membranes Tyvek® avec des contre-lattes

Doit-on installer des contre-lattes lorsque la membrane Tyvek® est placée sur des chevrons, dans une condition sans soutien ?

Non, tant que la membrane Tyvek® peut être correctement drapée entre les chevrons. Utilisez un modèle Tyvek® Supro.

Dans le cas de l'installation d'un produit Tyvek® sans soutien, quel espace est requis pour permettre le drapé de la membrane ?

Environ 10 mm.

Les contre-lattes doivent-elles être installées lorsque la membrane est placée directement sur la couche d'isolation, dans une situation de soutien complet ?

Oui. Comme pour toutes les membranes, une contre-latte doit être installée à cet emplacement.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être installées sur des contre-lattes, via la méthode d'application en drapé ?

Oui. Pour cette méthode, utilisez un produit Tyvek® Supro.

Les membranes Tyvek® peuvent-elles être placées sous des contre-lattes ?

Oui. La membrane est ensuite tendue, ce qui permet le scellement des recouvrements, le cas échéant.

Est-il possible de placer une membrane Tyvek® directement sous un coffrage en bois et ce, sans lattes ni contre-lattes, comme on le fait en Écosse ?

Oui. Les ardoises peuvent être fixées au travers de la membrane et dans les planches, de manière normale. Les planches du coffrage doivent être en bois, d'une épaisseur de 150 mm et espacées de 2 mm.

La ventilation de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture est-elle requise lors de l'utilisation d'une membrane Tyvek® dans une structure de toit scellée ou non ventilée ?

Non. Le mouvement d'air naturel entre les tuiles et les ardoises doit suffire pour retirer toute vapeur d'eau de la lame d'air entre l'isolant et l'écran de sous-toiture.

L'eau peut-elle traverser la membrane Tyvek® lorsque celle-ci est placée directement sur la couche d'isolation ou sur les panneaux en bois ?

Non. Les membranes respirantes Tyvek® sont entièrement imperméables à l'eau, tout en restant ouvertes à la vapeur. Cela signifie que l'eau ne peut pas traverser la membrane, même si celle-ci est directement placée sur la couche d'isolation ou les planches en bois. Toutefois, vous devez vous assurer que les contre-lattes installées sur la membrane sont solidement fixées.

Dispositifs AVCL (Air and Vapour Control Layers)

Un dispositif AVCL est-il requis lors de l'utilisation d'une membrane respirante Tyvek® dans un cas d'utilisation non ventilé ?

Vous devez toujours installer un dispositif AVCL sur les zones présentant un degré d'humidité élevé, que le système soit ventilé ou non. Cela concerne les salles de bains et les cuisines, ainsi que les piscines et saunas, par exemple.

Les zones présentant un faible degré d'humidité (comme les bureaux) n'ont pas nécessairement besoin d'un dispositif AVCL. Cependant, elles peuvent bénéficier d'une étanchéité à l'air et d'un contrôle de la vapeur optimisés grâce à lui. Cela peut également permettre d'améliorer le rendement énergétique.

Les dispositifs AVCL DuPont™ AirGuard® sont conçus pour être utilisés avec des membranes respirantes Tyvek®. Différentes options sont possibles en fonction du degré d'humidité, de l'inclinaison du toit et de son type.